• jean-louis leonet

Arrêtez de fumer avec l'hypnose

L’hypnose pour l’arrêt du tabac

L’utilisation de l’hypnose pour aider les fumeurs à se libérer de la dépendance au tabac, a aujourd’hui de plus en plus de succès, même pour les plus gros et les plus anciens fumeurs, .

Rien à voir avec l’hypnose spectacle que l‘on voit à la télévision. En suivant une séance d’hypnose thérapeutique, on ne vous obligera jamais à faire ce que vous n’avez pas envie de faire. Vous ne vous retrouverez jamais à faire la poule sans vous en rendre compte !

L’hypnothérapeute va essentiellement, se connecter à l’inconscient du fumeur au moyen de l’hypnose et de la suggestion.


Comment ça marche l’hypnose ?

Dans un premier temps le fumeur discute avec le thérapeute pour parler de son histoire avec le tabac; sa première cigarette, ses habitudes, ses peurs, ses freins. Mais aussi ses motivations profondes pour l’arrêt du tabac et comment modifier ce comportement et le remplacer par un autre, plus bénéfique pour lui.


Parce que la motivation de la personne est déterminante. Comme l’hypnothérapeute ne peut pas vous obliger à faire ce que vous ne voulez pas, il ne peut pas vous faire arrêter de fumer sans votre collaboration active et personnelle.

Votre engagement personnel est déterminant, ainsi rien ne sert de venir faire une séance d’hypnose pour faire plaisir à son conjoint ou à ses amis.


La séance d’hypnose proprement dite.

L’hypnose permet d’accéder aux ressources de votre inconscient pour parvenir à votre objectif. Cet état est habituel dans nos vies. Par exemple lorsque nous conduisons nous pensons à autre chose et les gestes de la conduite se font automatiquement (en pilotage automatique) et il n’y a que, si un obstacle se présente, que nous reprenons conscience pour réagir rapidement. Ou encore lors d’un trajet en train, nous partons dans une rêverie et nous sommes surpris que le trajet paraisse si court…

Cet état dissocié de conscience totalement naturel.


Et au cours d’une séance d’hypnose, le thérapeute va simplement orienter cet état et l’utiliser pour vous permettre d’atteindre votre objectif : arrêter de fumer. Il utilisera pour cela les suggestions adaptées permettant à votre inconscient de réaliser le changement de comportement que vous souhaitez.


Contre votre gré ?

Non! Au contraire. La séance d’hypnose va nécessiter une participation active de votre part. Le sujet coopère avec le thérapeute pour accéder à son inconscient, bienveillant et protecteur. ainsi, le futur non-fumeur va progressivement intégrer le changement qui le conduit vers un état diffèrent.


Différentes méthodes ou protocoles

Plusieurs protocoles sont utilisés selon les personnes et leur sensibilité. Certaines méthodes suggèrent le dégoût de la cigarette d’autre sont plutôt orientées vers le sentiment de libération, le plaisir de retrouver le goût, l’odorat, une meilleure santé, libérer du temps et de l’argent pour autre chose…

La transformation pourra se faire en une, deux ou trois séances.


Le rôle de la volonté

Lorsque l’on est prisonnier d’une addiction comme le tabac; arrêter ou continuer n’est pas affaire de volonté comme on le croit souvent. Et donc aucun jugement de valeur ne doit être porté sur la personne prisonnière de son addiction. En revanche la personne doit croire sincèrement à son envie d’arrêter et de collaborer à son changement.

Les techniques de suggestion utilisées par l’hypno thérapeute sont élaborées pour rendre possible ces changements positifs de manière permissive, non-intrusive, et non-autoritaire. Passer de l’état de fumeur à l’état de non-fumeur.


Il ne s’agit pas d’un arrêt imosé par la privation ou l’interdiction, qui n’aurait qu’un effet forcément limité dans le temps. Mais d’un arrêt pérenne et un sentiment de liberté retrouvée. Et ce travail réalisé par l’ex fumeur va se prolonger, se conforter et se consolider, après la séance dans les jours et les mois suivants.



15 vues0 commentaire